A la découverte de Taurnada Editions

Bonsoir à tous,

en ces premiers jours de mars, qu’il est agréable de ce blottir sous la couette avec un bon thriller ! Cette semaine, nous vous proposons de le faire en compagnie des éditions Taurnada, une toute jeune maison d’édition niçoise qui vous offre 1 exemplaire papier et 1 exemplaire numérique des 8 thrillers suivants !

Palissade
Palissade, de Franck Villemaud : À sa sortie de l’hôpital psychiatrique, où il a séjourné un temps suite à une séparation douloureuse, Fred emménage dans une petite maison en arrière d’un immeuble, avec pour unique voisin Roland, ancien légionnaire d’une cinquantaine d’années. Sur fond d’alcool et de rock’n’roll, une amitié trouble et déjantée va alors se nouer entre eux, dans le décor inamovible de leur cour commune que divise une vieille palissade en bois.
Jusqu’à ce que le passé s’invite à la fête…

Sanc blanc

Sang blanc, de Noémi Krynen : Alors qu’une série de meurtres teinte de rouge la si belle campagne enneigée du Vercors, Édouard, dentiste, revient dans son village après la mort de ses parents. Il y retrouve Renaud, un vieil ami d’enfance, et se lie avec Anna, une jeune serveuse. Édouard pensait connaître ses parents, mais il n’est pas au bout de ses surprises… Ce séjour qui ne devait être qu’une simple formalité administrative va peu à peu glisser vers l’abîme du passé et bouleverser définitivement son avenir…

Le Sauveteur de touristes

 

Le Sauveteur de touristes, d’Éric Lange : Je suis le sauveteur de touristes. C’est mon métier, une sorte de détective privé ne travaillant que sur des affaires de touristes en perdition. Les cas les plus courants sont les emprisonnements pour trafic et consommation de drogues illégales, mais les plus intéressants sont les disparitions, volontaires ou non. Cette histoire est celle de ma première enquête. Elle m’entraîne à New York, Bangkok, Goa, Tanger et Alice Springs, à la recherche d’Émilie. Émilie, la fille qui peut détruire notre monde. Si elle le veut.

Sans raison...

Sans raison…, de Mehdy Brunet : Je suis dans cette chapelle, avec ma femme et mes deux enfants, je regarde le prêtre faire son sermon, mais aucun son ne me parvient. Je m’appelle Josey Kowalsky et en me regardant observer les cercueils de ma femme et de ma fille, mon père comprend. Il comprend que là, au milieu de cette chapelle, son fils est mort. Il vient d’assister, impuissant, à la naissance d’un prédateur.

Le Visage de Satan

Le Visage de Satan, de Florent Marotta : Un hurlement. Là, quelque part, qui se répercutait sur les murs poisseux et humides de la pièce. L’endroit ressemblait davantage à une cave avec ses murs bruts et ses parois voûtées. Puis un râle d’agonie s’étouffa, comme si même la mort prenait plaisir à attendre. L’homme pendait comme une vulgaire carcasse de viande accrochée à une esse de boucher.
Son visage n’était que souffrance, rictus d’agonie et d’abomination. « Faites que je meure », implora-t-il en silence.

HAIG - Le Secret des Monts Rouges

HAIG – Le Secret des Monts Rouges, de Thierry Poncet : Des tronçonneuses et de l’alcool. Voilà ce que vend l’aventurier Haig, sur sa péniche la Marie-Barjo, à travers la jungle, dans le Cambodge tout juste libéré de la guerre, depuis le fleuve Mékong jusqu’au pied des mystérieux Monts Rouges. Mais quel est cet être qui semble répandre la mort devant lui ? Qui est cette Espagnole trop sexy pour ce far-west des camps forestiers cambodgiens ? Pourquoi a-t-elle absolument voulu le suivre ?

Renaissance

Renaissance, de Jean-Baptiste Dethieux : Le psychiatre m’avait pourtant prévenu. Il ne fallait pas tenter cette plongée dans les abîmes, tout seul. Surtout pas ! Vouloir remonter le temps ou plutôt le dérouler sans l’aide d’un compagnon de route, d’un guide de haute montagne aguerri, grand connaisseur du terrain et de tous les pièges que représente cette virée dans les recoins de ma mémoire, c’était de la folie !

Sortie noire

Sortie noire, de Christian Laurella : Après vingt ans passés derrière les barreaux, Daniel‚ prisonnier modèle et complètement amnésique‚ bénéficie d’un régime de semi-liberté et trouve un emploi dans une menuiserie. En parallèle‚ deux femmes, dont l’une est au service de l’autre, habitent une maison isolée en province. L’arrivée d’une lettre annonçant la libération de Daniel va bousculer l’apparente quiétude qui semblait être le quotidien des deux femmes et allumer un feu d’enfer dans la maison.

Retrouvez toute l’actu de Taurnada sur leur site, Facebook et Twitter

3 réflexions au sujet de « A la découverte de Taurnada Editions »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.