Je ne suis jamais redescendu de cette montagne – Thierry Guenez

51faQDYJATL._
Les récits de voyages en Australie sont nombreux. On connaît tous une personne partie sous ces latitudes expérimenter le fol espace de cette terre lointaine. En tendant l’oreille on grignote avec parcimonie les anecdotes les plus drôles ou les plus spectaculaires, photos à l’appui, on sait se faire une idée de la rumeur de liberté qui court là-bas.
Oui mais dans les détails les plus intimes, qui sait vraiment raconter tous les secrets que chuchotent les déserts ou les forêts millénaires ? Pour aller plus loin, il faut plonger dans le livre, car, comme dit l’auteur Thierry Guenez, « c’est là toute la différence entre subodorer et savoir. Et il faut que vous sachiez ».
Alors partons avec quelques dollars en poche seulement. Pourquoi peu de monnaie? Pour être à la merci des destins et des chances, pour ne pas se laisser aller à la facilité. Pour l’impulsion et parce qu’on se méfie de l’argent.Partons avec l’auteur travailler dans les fermes, très loin des grandes routes. Elles sont parfois des exploitations immenses où se perdent horizon et fatigues, elles sont tantôt des bicoques de frêles planches où s’écoulent le temps et la fraternité. Et en travaillant avec les petits fermiers aux grandes âmes, découvrons avec l’auteur l’Histoire de ce continent, buvons la nuit la plus grande qui se puisse trouver et puisons dans les histoires du bush Australien la force et la raison de faire durer le monde.
Partons découvrir des mots mystérieux comme Nullarbor ou Tasmanie, partons croiser la jeunesse du monde entier qui se donne rendez-vous tout au fond du globe pour aller y laisser paître leur folie.
Ce livre, qui s’intitule « Je ne suis jamais redescendu de cette montagne », vient d’être retenu dans la sélection finale du prix Pierre Loti 2014, qui récompense le meilleur récit de voyage de l’année. Et quand on lit ce livre, on comprend qu’il a ses chances, même pour un premier livre, même pour un livre un peu fou qui mélange philosophie et cannabis, folie et sérieux. Ce livre est un appât : une fois entamé vous voilà ferré et vous ne pouvez plus le lâcher, vous ne pouvez que frissonner à certains moments, vous émouvoir à d’autres et rire tout du long.
Plus d’infos sur la page Facebook de l’auteur.
Ceci est un article sponsorisé, rédigé par l’éditeur et accepté par VendrediLecture qui s’engage à en faire la promotion. Si vous êtes intéressé, nous vous invitons à vous rendre sur notre page Partenariats et publicité.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.