les livres à gagner cette semaine

Partenariat – 21 avril 2017 – Bookless

Cette semaine, c’est Bookless qui nous accompagne et vous offre 5 exemplaires de 6 de leurs ouvrages de nouvelles et poèmes.

 

Couverture de Comment réussir sa vie sans être une rock star d'Eric Scilien

Comment réussir sa vie sans être une rock star d’Eric Scilien est un recueil de nouvelles.
« Tout le monde peut changer sa vie » est le premier texte de ce recueil, structuré comme un court roman.
Alexandre et Nadège ont fui Paris pour racheter une ruine au fin fond de l ‘Ardèche. Leur projet : retaper la bâtisse pour créer des chambres d’hôtes. Mais le manque d’argent et la précarité de leur situation vont amener le couple au bord de la rupture. Alors que Nadège travaille ponctuellement à la ville voisine, pour gagner un peu d’argent, Alexandre s’affaire dans son chantier qui peine à avancer. Un homme au bras en écharpe vient frapper à sa porte. 
« Les plus belles victoires se forgent au cœur de la défaite » est une nouvelle qui met en scène un sportif de haut niveau dont l’obsession est de gagner l’or olympique.
« Comment réussir sa vie sans être une rock star », dernière nouvelle du recueil qui lui donne son titre, place le lecteur dans la peau de Jean-Louis Leroy, un homme d’une cinquantaine d’années qui, dans sa jeunesse, s’est longtemps rêvé en rock star. Le rêve est passé et il lui faut désormais composer avec un quotidien difficile, les ennuis de santé de sa femme et des enfants au chômage. Jean-Louis pourrait s’accommoder de son existence. Seulement voilà, il y a cousin Thomas et son insolente réussite : musicien de studio, il est réclamé dans le monde entier. La présence de cousin Thomas lors une fête de famille donne lieu à des scènes aussi cocasses que cruelles pour Jean-Louis. Comment réussir sa vie sans être une rock star est la question que se pose Jean-Louis. Surprenant, le dénouement lui apportera une réponse pour le moins inattendue.

 

Couverture d'Au bord de l'eau de Brigitte Lecuyer

Au bord de l’eau, Brigitte Lécuyer
Il ne voit pas l’enfant se noyer juste à côté de lui, ou plutôt, il le voit très bien, mais est dans l’impossibilité physique de faire quoi que ce soit. Sa vie prend l’eau et le rend incapable de toute réaction. Cet enfant va-t-il mourir par sa faute ?

 

Les quatre nouvelles de Chris Led

Quatre nouvelles de Chris Led
Balles et masques : Les découvertes scientifiques génèrent parfois des dommages collatéraux. Joan va l’apprendre à ses dépens. Un mini polar qui vous tiendra en haleine jusqu’à sa chute. 
Coup de tête : Martin n’est pas un saint, ça, c’est une certitude. Mais il fait tout son possible pour s’insérer dans cette société qui ne lui a pas fait de cadeau depuis qu’il est au monde. Il se consacre à l’apprentissage d’un métier et à sa passion sportive, résigné. Jusqu’au jour où…
L’inconnue dans l’ascenseur : Un ascenseur peut-il être aussi un révélateur de la personnalité ? Un texte très bien « ficelé », époustouflant. 
Le choix d’Erwin : Un simple jeu d’enfant qui tourne mal, ou un choix délibéré ?

 

Couverture de l'espoir de Laurence Turmel
L’espoir de Laurence Turmelrecueil de nouvelles
Dans ce recueil, Laurence a décrit l’espoir qu’elle garde en elle, l’espoir d’une vie meilleure, malgré les déboires et les déceptions, il est toujours présent et lui permet d’avancer, de continuer, sans se retourner sur le passé. Cinq merveilleux textes que l’on ne peut survoler sans s’y attarder.

 

Couverture de La première fois de Coeur de Lion, poésies

On change de registre avec un recueil de poèmes, La première fois de Cœur de Lion
Un nouveau recueil de quinze poèmes, des tranches de vie comme il sait si bien les décrire. Un rien de nostalgie, une pointe d’érotisme et surtout beaucoup d’amour débordent de ces textes dont on ne saurait se lasser. 
 
 
Couverture des Mélodies de la chasse d'eau de Philippe Azar
 

Les mélodies de la chasse d’eau de Philippe Azar

Suite à un nouvel échec, Samy, apprenti comédien, se perd dans ses souvenirs et nous plonge en immersion totale dans cet univers du travail, réservé aux reclus de notre monde. Du marché-gare à une brasserie de luxe centenaire, les souvenirs de Samy sont des vies qui sentent bon la pomme et le sang, la choucroute et le vin blanc tiède. Ici, point de misérabilisme ni de grandes utopies, le narrateur s’efface derrière les personnages. La réalité est décrite sans fard, tout en laissant place à l’espoir et à beaucoup d’humour noir. C’est avec Nina que Samy se ressource et construit sa vie tout en espérant vivre de son talent de comédien. Entre les assiettes sales qui claquent et les scènes de petit cabaret, il joue sa peau et offre au lecteur une vision des choses, une conception de l’existence qu chacun pourra confronter à la sienne.
Cette œuvre relate le parcours initiatique d’un homme, qui essaye, comme tant d’autres, de s’en sortir avec ses propres armes.
 
Retrouvez Bookless sur leur site, Facebook et Twitter
 
 

Pour avoir une chance de remporter l’un de ces ouvrages, participez à #VendrediLecture sur Twitter, Facebook ou Instagram (les commentaires sous cet article ne sont pas pris en compte).

Tout est expliqué dans notre F.A.Q.

Laisser un commentaire