[Edit gagnant] Partenariat – 30 août 2019 – Rentrée littéraire #1 – JC Lattès / Le Masque

Ça y est, c’est la rentrée ! Et vous le savez, chez VendrediLecture, la rentrée, elle est avant tout littéraire ! Cette année encore, on vous a concocté un chouette programme en septembre et octobre sur quelques unes des sorties de cette année !

Cette semaine, les éditions JC Lattes-Le Masque, vous proposent de découvrir l’intégralité de leur rentrée, soit 7 romans ! Chacun sont offerts en 3 exemplaires


Les guerres intérieures, Valérie Tong Cuong

Les guerres intérieures
240 pages,
paru le 21/08/2019

Comédien de seconde zone, Pax Monnier a renoncé à ses rêves de gloire, quand son agent l’appelle : un grand réalisateur américain souhaite le rencontrer sans délai. Passé chez lui pour enfiler une veste, des bruits de lutte venus de l’étage supérieur attirent son attention – mais il se persuade que ce n’est rien d’important. À son retour, il apprend qu’un étudiant, Alexis Winckler, a été sauvagement agressé.
Un an plus tard, le comédien fait la connaissance de l’énigmatique Emi Shimizu, et en tombe aussitôt amoureux – ignorant qu’elle est la mère d’Alexis. Bientôt le piège se referme sur Pax, pris dans les tourments de sa culpabilité.
Qui n’a jamais fait preuve de lâcheté ? Quel est le prix à payer ? Quand tout paraît perdu, que peut-on encore sauver ? La domination du désir et de la peur, les vies fantasmées et le dépassement de soi sont au cœur de ce livre fiévreux qui met en scène des personnages d’une humanité bouleversante et vous accompagne longtemps après l’avoir refermé.


 

Le plus fou des deux, Sophie Bassignac

Le plus fou des deux
304 pages, paru le 21/08/2019

Que répondre à un inconnu qui vous met au défi de l’empêcher de se suicider le soir du réveillon  ? Qu’on va l’aider, bien sûr, à changer d’avis. Surtout si, hasard ou prédestination, vous avez déjà été confronté à la même sommation trente ans plus tôt par votre propre père…
Marionnettiste célèbre, Lucie Paugham va ainsi commettre l’imprudence de faire entrer un inconnu dans sa vie. Au risque de faire voler en éclats tout ce qu’elle a construit.
Illusion, trahison, humiliation et désir de vengeance sont au cœur de ce roman d’une noirceur jubilatoire, dressant l’autoportrait sans concession d’une artiste totale livrée à des passions qui la dépassent.


Pourquoi tu danses quand tu marches ? Abdourahman A. Waberi

Pourquoi tu danses quand tu marches ?
250 pages,
paru le 21/08/2019

Un matin, sur le chemin de l’école maternelle, à Paris, une petite fille interroge son père : « Dis papa, pourquoi tu danses quand tu marches ? ». La question est innocente et grave. Pourquoi son père boite-t-il, pourquoi ne fait-il pas de vélo, de trottinette… ? Le père ne peut pas se dérober. Il faut raconter ce qui est arrivé à sa jambe, réveiller les souvenirs, retourner à Djibouti, au quartier du Château d’eau, au pays de l’enfance. Dans ce pays de lumière et de poussière, où la maladie, les fièvres d’abord puis cette jambe qui ne voulait plus tenir, l’ont rendu différent, unique. Il était le « gringalet » et « l’avorton » mais aussi le meilleur élève de l’école, le préféré de Madame Annick, son institutrice venue de France, un lecteur insatiable, le roi des dissertations.
Abdourahman  Waberi se souvient du désert mouvant de Djibouti, de la mer Rouge, de la plage de la Siesta, des maisons en tôles d’aluminium de son quartier, de sa solitude immense et des figures qui l’ont marqué à jamais : Papa-la-Tige qui vendait des bibelots aux touristes, sa mère Zahra, tremblante, dure, silencieuse, sa grand-mère surnommée Cochise en hommage au chef indien parce qu’elle régnait sur la famille, la bonne Ladane, dont il était amoureux en secret. Il raconte le drame, ce moment qui a tout bouleversé, le combat qu’il a engagé ensuite et qui a fait de lui un homme qui sait le prix de la poésie, du silence, de la liberté, un homme qui danse toujours.


Deux kilos deux, Gil Bartholeyns

Deux kilos deux
440 pages, paru le 21/08/2019

Dans une région isolée de Belgique, les Hautes Fagnes, une tempête de neige s’abat les bois, les landes et les villages. Elle recouvre tout et maintient les hommes dans le silence et dans l’attente.
Sully, un jeune inspecteur vétérinaire, débarque là pour mener un contrôle dans une exploitation avicole. Il y a eu des plaintes, des soupçons. Sully cherche des réponses auprès des habitants  et des exploitants agricoles. Pendant son enquête, il trouve souvent refuge dans un diner où travaille Molly, belle et bouleversante, et Paul, le patron qui lit Walt Whitman, cuisine le poulet comme personne et semble toujours attendre que quelque chose arrive.  Chaque rencontre compte, conjure le temps, promet un autre avenir.
Deux kilos deux est  un western, une enquête, une  réflexion sur la condition animale et sur la condition humaine, c’est aussi une histoire d’amour.


De l’autre côté, la vie volée,Aroa Moreno Durán

De l'autre côté, la vie volée
220 pages, paru le 21/08/2019

Katia est la fille d’émigrés espagnols ayant fui à Berlin le régime franquiste. Avec sa sœur Martina, elle partage les élans d’une famille aimante, mais où le silence sur le passé est d’or. En grandissant, Katia voit s’ériger le Mur.
Dans une librairie, son regard croise un jour celui de Johannes, jeune homme venu de l’Ouest… Avec sa complicité, à l’insu de tous, munie de faux papiers, Katia passe de l’autre côté.
Avec un exceptionnel souffle romanesque, Aroa Moreno Durán déroule une histoire intime, étroitement liée à l’Histoire européenne. Une fresque magistrale qui rappelle l’atmosphère des films La Vie des autres et Cold War. Le portrait saisissant d’une vie déracinée, d’une vie volée.
Traduit de l’espagnol par Isabelle Cugnon


Histoire d’Adrián Silencio,Éléonore Pourriat

Histoire d'Adrián Silencio
350 pages, paru le 21/08/2019

Qui était Adrián Silencio, le grand-père de Cléo  ? Un musicien. Un réfugié du régime franquiste. Oui mais encore  ? Cléo ne sait rien de ses ancêtres, tout le monde autour d’elle s’étant employé à se taire.
Alors qu’elle s’apprête à quitter Paris pour l’Amérique, elle se plonge dans le cartable où son grand-père a regroupé les papiers d’une vie et remonte le temps, jusqu’au cœur de la tourmente européenne des années trente. Quelle vie Adrián a-t-il quittée  ? Qui a-t-il laissé derrière lui  ? Puisque personne ne peut lui raconter cette histoire qui est la sienne, il faudra que Cléo l’écrive.
À la fois enquête, fresque familiale et hommage à tous les exilés, Éléonore Pourriat signe avec Histoire d’Adrián Silencio un premier roman vibrant sur le pouvoir consolant des mots et de la littérature.


Les Yeux fumés,Nathalie Sauvagnac

Les Yeux fumés
240 pages, à paraître le 04/09/2019

Au centre, il y a Philippe. Philippe qui vit dans une cité et passe ses journées à traîner, fumer et piquer des bières au centre commercial. Philippe, entouré d’une mère qui le déteste ouvertement, d’un père effacé qui a renoncé depuis longtemps et d’un frère aussi beau que bête.
À côté, il y a Bruno, son pote baroudeur et destroy. Bruno qui raconte qu’il a fait le tour du monde, a connu les plus belles femmes, qu’il n’est là que de passage, avant son prochain voyage.
Autour, il y a Gros Riton, P’tit Louis, Mme Piccini, La Vieille, Flora avec ses seins d’enfant et Anne, la plus moche des moches. Et puis il y a les canards du parc qui s’étouffent avec des bouts de plastique, les grues et les murs qui tiennent avec les dealers, les gamins qui crient trop fort aux pieds des barres d’immeubles.
Les petites violences du quotidien n’atteignent pas Philippe, tant qu’il y a de la bière et les histoires de Bruno pour inventer un autre horizon que celui des tours de béton.
Jusqu’à ce qu’un drame vienne pulvériser son équilibre de papier et déclenche la bombe à retardement…
Avec Les Yeux fumés, Nathalie Sauvagnac donne voix aux oubliés de cette France périphérique et raconte l’errance jusqu’à la perdition, l’impossible passage à l’âge adulte.


Retrouvez toute la rentrée littéraire de JC Lattes / Le Masque sur leur site, Facebook, Twitter et Instagram

~

EDIT GAGNANT – TIRAGE DU 3 SEPTEMBRE 2019

Bravo vendredi lecteurs, vous êtes nos gagnants de cette nouvelle rentrée !

Remporte Les guerres intérieures, Valérie Tong Cuong  :

  • @FerdinandLass
  • Anaïs Coubronne (FB)
  • imane_kazitani_bouziane (IG)

Remporte Le plus fou des deux, Sophie Bassignac

  • @jo4sia_m
  • triple_l_de_mag (IG)
  • Bérengère Van Houtte (FB)

Remporte Pourquoi tu danses quand tu marches ? Abdourahman A. Waberi

  • @CicciaCerva
  • @MathildeTruong
  • @ailwidis

Remporte Deux kilos deux, Gil Bartholeyns

  • @RomainTristan
  • @acsjg08
  • @fl3ur_de_lun3

Remporte De l’autre côté, la vie volée,Aroa Moreno Durán

  • @mmika07
  • @CamilleDAVID2
  • @aliturek

Remporte Histoire d’Adrián Silencio,Éléonore Pourriat

  • @AndrFilsK1
  • @Moritzette
  • Jean-Philippe Schaller (FB)

Remporte Les Yeux fumés,Nathalie Sauvagnac

  • Antonietta Ennas (FB)
  • @bastianellijero
  • Cécile Rochefort (FB)

Envoyez votre adresse postale ainsi que le pseudo sous lequel vous avez été tirés à cadeaux@vendredilecture.com avant Mardi 10 septembre 2019. Les lots non réclamés seront remis en jeu le 11 septembre.

****Tirage au sort de la seconde chance du 11 septembre 2019****

  • « Pourquoi tu danses quand tu marches ? » Abdourahman A. Waberi va être envoyé à @Cindy98268384
  • « Histoire d’Adrián Silencio » d’Éléonore Pourriat va être envoyé à @M2GMeaux
  • « Les Yeux fumés  » de Nathalie Sauvagnac va être envoyé à @Border_Usa_Mex

Envoyez nous un mail (en nous précisant le réseau et le pseudo avec lequel vous avez été tiré au sort) à cadeaux@vendredilecture.com en nous précisant votre adresse postale avant le mardi 17 Septembre.

Pour avoir une chance de remporter l’un de ces ouvrages, participez à #VendrediLecture sur TwitterFacebook ou Instagram.

(LES COMMENTAIRES SOUS CET ARTICLE NE SONT PAS PRIS EN COMPTE !)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.