A la rencontre de #8 – Cookie Kalkair, Elsa Hebert et Cristina Rodriguez – De polyamour et d’eau fraîche

Après une pause estivale, nous reprenons les interviews d’auteurs, d’illustrateurs, d’éditeurs…

Cette semaine, Cookie Kalkair, Elsa Hebert et Cristina Rodriguez, qui vivent en trouple et sont les auteurs de De polyamour et d’eau fraiche, un ouvrage de questions / réponses illustré sur le polyamour répondent à nos questions. Ils répondent également à d’autres questions sur instagram. Cristina a également répondu mais en anglais, toutes nos excuses pour les non-anglophones.

Votre ouvrage De polyamour et d’eau fraiche est documenté car il s’agit de votre vie, de votre vécu. Avez-vous fait des recherches en parallèle ?
Elsa et Cookie :De polyamour et d’eau fraîche, est en effet basé sur notre histoire mais surtout sur les questions que l’on nous a posé. Parfois il était très simple d’y répondre mais parfois cela nous demandait de la recherche, d’en parler ensemble, d’assimiler la question dans notre vécu pour pouvoir y répondre. Et bien sûr des recherches externes, comme de la lecture d’ouvrage sur la non- monogamie, le développement personnel, la compersion ainsi que beaucoup de communication avec la communauté polyamoureuse.

Cristina : Yes, When I started dating Charly and then Elsa, it was my first polyamorous relationship so I started researching on it, like any good millennial haha. I began researching and following online polyamorous communities, I found many accounts on Instagram about polyamory, thouples, open relationships etc… It made me feel less alone, since I was the only one in my circle of friends in an open polyamorous relationship I didn’t really have a lot of people that understood me. That’s why visibility is still something very important to me. It was through researching and online communities that I felt like I do this; I felt empowered and less alone.  Then I began researching books on the topic, like The Ethical Slut that really helped me.

Comment vous est venue l’idée d’en faire un livre ?
Nous avions la chance d’avoir dans notre trouple un auteur de bande dessinée qui s’amusait à nous dessiner souvent et à force de recevoir des questions (au travers de notre page Instagram), nous avons, une première fois, répondu à une question via un petit strip de 4 cases en BD. Nous avons reçu un super retour de nos followers et avons alors continué, nos followers se sont transformés en nos lecteurs. Peu à peu, nous recevions de plus en plus de questions, nous en avons alors sélectionné 50 que nous nous sommes amusés à écrire et illustrer. Nous avons été finalement contacté par une maison d’édition.

In the beginning, we had no idea we would create a book. Charly is a writer and illustrator. And he used to draw us when he would be away in work trips because he missed us. they were wonderful. THen he started drawing little vignettes of our day-to-day. We opened an Instagram to bring visibility to polyamory and we started posting the comics. Everyone loved them and started feeling identified, asking us questions through our page. and then we started answering those questions in a small comic book strips. Then we just continued, we had fun writing the and illustrating them. Finally, we were contacted by Steinkis that asked us if we wanted to turn them into a book and voilà!

Qu’est-ce qui vous a le plus surpris au cours de votre enquête ? Quelles sont les questions les plus fréquentes que vous rencontrez ?
Je dirais que les gens font encore beaucoup l’amalgame avec le poly amour/ la  non monogamie éthique avec le libertinage ou encore la polygamie. Et la Question top numéro 1 est toujours au sujet de la Jalousie et de La possessivité.

People would usually confuse polyamory with polygamy which still happens. It’s NOT the same people. We would get frequent questions about jealousy, possessiveness, being “out” to friends / family etc… I would get asked by a lot of people how I felt being the “third” entering a relationship with a married couple with a child.

Chaque début de semaine, nous posons #LaPetiteQuestionDuLundi à nos participants. La plus fameuse d’entre elles est la suivante : Avec quel personnage de la littérature voudriez-vous être coincé.e dans un ascenseur ? Et pourquoi ? 
Dorian Grey pour pouvoir me rassurer sur le fait que la vie est courte et qu’elle vaut la peine d’être vécue. Ou Jane digby pour connaître  tout de ces voyages au Moyen Orient et de ces histoires de fesses.

Gandalf, Coraline, Joan Gilling Esther Greenwood (The Bell Jar), and Sappho.

Nous invitons chaque semaine les internautes à partager leur #MardiConseil. Quel est le meilleur conseil de lecture que vous avez reçu et/ou donné ?
Pour apprendre une nouvelle langue commence par un livre que tu connais bien dans propre langue , j’ai lu et relu Le petit prince en anglais et en espagnol pour me familiariser avec ces nouvelles langues.

Read a little bit every day so you don’t lose the habit. I always make and make notes in my books when I read a special passage, I love when i buy used books or when a friend gives me their books and seeing the marks and notes they’ve made. It makes me feel connected to them.

De Polyamour et d’eau fraîche est disponible depuis le 16 septembre en librairie !