Bienvenue à Dust City

Bonsoir à tous,

cette semaine, 2 partenaires à découvrir ! Le premier est Milady qui vous offre 10 exemplaires de Dust City de Jesse Christen.

1412-dust-city_2

À Dust City règne la loi du plus fort.
Killian ne le sait que trop bien – son propre frère, Damon, s’est hissé à la tête de l’un des clans les plus puissants de la ville. Un mode de vie que Kill fuit à tout prix, ce qui ne l’empêche pas d’éprouver une véritable fascination pour Damon.
Jusqu’au soir où sa vie bascule.
Kidnappé, Kill se retrouve aux mains de l’ennemi juré de Damon, le mystérieux Sin, qui cherche à venger la perte terrible qu’il vient de subir. Kill ne se fait pas beaucoup d’illusions : il ne sortira pas vivant de ce bras de fer entre les deux chefs de clan.
Pourtant, ce que lui inspire Sin représente peut-être le plus grand danger pour lui…
Et pour aller plus loin, le tome 2 vient de sortir !
Retrouvez Milady sur leur site, Facebook et Twitter !

 

Notre second partenaire est Audiolib qui vous propose 3 exemplaires de Chien de Printemps de Patrick Modiano, lu par Edouard Baer !
9782356419422-G

En 1964, dans un café parisien, un client braque l’objectif de son Rolleiflex sur un jeune couple assis à une table proche. C’est ainsi que le narrateur fait la connaissance du photographe Francis Jansen, avec qui il se lie un temps. Puis un jour Jansen disparaît sans laisser d’adresse. Le souvenir de cet homme étrange et de leurs rencontres vient hanter, trente ans plus tard, celui que Jansen appelait «le scribe », et qui va tenter de reconstituer sa silhouette évanouie… Mais est-ce un hasard si au dos de la première photo retrouvée, qui va déclencher cette quête hasardeuse de souvenirs, est inscrit « Reproduction interdite » ? Et des images ou des phrases, lesquelles sont les plus aptes à fixer le réel ? Aucune peut-être… «De tous les caractères d’imprimerie, avait dit Jansen, il préférait les points de suspension.» Du pur Patrick Modiano, en somme. Pour interpréter Chien de printemps, ce n’est pas seulement le grand talent d’Édouard Baer, c’est aussi sa remarquable connaissance de Modiano qui lui permet d’en saisir toutes les nuances, des clartés illusoires aux brumes de l’incertitude.

Et vous pouvez dés aujourd’hui allez voter pour le Prix Audiolib !

Retrouvez Audiolib sur leur site, Facebook et Twitter !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.