Dans le miroir de Cocteau

Tout commence à Villefranche-sur-Mer, en 1924, alors que Jean Cocteau, accablé par la mort de Radiguet, pense au suicide. Il a perdu le goût de la vie, de l’écriture. Et pourtant, la création va le sauver.

Devant le miroir de sa chambre d’hôtel, il observe son visage. « Que voit-il ? » s’interroge Dominique Marny, petite-nièce du Poète et Vice-présidente du Comité Cocteau, qui a préfacé cette belle édition présentée dans un coffret bleu nuit et parsemée d’une pluie d’étoiles. « Quelqu’un de familier ? Un inconnu ? Un explorateur prêt à franchir la frontière qui sépare le visible de l’invisible ? »

cocteau

À chacun son interprétation et les sources d’inspirations sont nombreuses dans ce chef d’œuvre intime et bouleversant qu’il intitule Le Mystère de Jean l’oiseleur, composé de 31 autoportraits et d’aphorismes. Comment déchiffrer « la nuit du corps humain », qu’entendre par « je suis bien gardé » ou que comprendre à travers son titre énigmatique ?

Laissez-vous porter par la magie surréaliste, heurtée, puissante, d’un Cocteau sous opium. Ecoutez-le convoquer Apollinaire et Picasso, divaguer sur la mort, l’amour, l’art…

Cette reproduction du Mystère, qui fut publié en 1925 en une centaine d’exemplaires seulement, donne la sensation d’être face au Poète, ou même à sa place dans le miroir, confronté à la douleur qui est la sienne.

Un vertige, publié par les éditions des Saints Pères.

Le coffret (en édition bilingue français-anglais) est composé de deux ouvrages : la reproduction à l’identique du Mystère de Jean l’oiseleur ; la préface de Dominique Marny, une « Autoscopie » des autoportraits par D. Gullentops et la retranscription de aphorismes.

Ceci est un article sponsorisé, rédigé par l’entreprise et accepté par VendrediLecture qui s’engage à en faire la promotion. Si vous êtes intéressé, nous vous invitons à vous rendre sur notre page Partenariats et publicité.

Une réflexion au sujet de « Dans le miroir de Cocteau »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.