[Edit gagnant] Partenariat – 16 octobre 2020 – Globe

Notre partenaire cette semaine est Globe, dont on vous a déjà souvent présenté les nouveautés :)

5 exemplaires à gagner

Fille, Femme, Autre de Bernardine Evaristo, traduit de l’américain par Françoise Adelstain. 
Man Booker Prize 2019

Amma, Dominique, Yazz, Shirley, Carole, Bummi, LaTisha, Megan devenue Morgan, Hattie, Penelope, Winsome, Grace.Il y a dans ce livre plus de femmes noires que Bernardine Evaristo n’en a vu à la télévision durant toute son enfance. La plus jeune a dix-neuf ans, la plus âgée, quatre-vingt-treize. Douze femmes puissantes, apôtres du féminisme et de la liberté, chacune à sa manière, d’un bout du siècle à l’autre, cherche un avenir, une maison, l’amour, un père perdu, une mère absente, une identité, un genre – il, elle, iel – une existence et, au passage le bonheur. Foisonnant, symphonique, écrit dans un style aussi libre et entraînant que le sont ses héroïnes, le roman de Bernardine Evaristo poursuit son titre : Fille, femme, autre
Douze récits s’entremêlent, se répondent, riment et raisonnent. Douze vies s’épaulent et s’opposent. Chacune des douze est en quête et en conquête, de place, de classe, de traces, d’elle-même, des autres, de cet autrui en elle qui a déjà traversé maintes frontières, et a le front de vouloir encore exploser celles qui restent.
« L’ “autre ” du titre peut être interprété de multiples façons. Il pourrait signifier que les femmes sont rendues autres dans certaines situations, du seul fait d’être des femmes, ou que certaines d’entre elles sont considérées comme autres parce qu’elles sont des femmes de couleur, ou queer/trans, ou prolétaires, ou immigrantes.» Bernardine Evaristo

5 exemplaires à gagner

Les Libellules rouges de Reiko Kruk-Nishioka, traduit de japonais par Patrick Honnoré

Que sont devenus les rescapés et les survivants de Nagasaki ? Combien sont-ils encore ? Et surtout, qu’ont-ils à nous dire ?
Longtemps, Reiko Kruk-Nishioka s’est tue. Aujourd’hui, après mûre réflexion, c’est par un récit romancé, écrit à hauteur d’enfant, agrémenté de dessins de sa plume, qu’elle a choisi de témoigner. Keiko, dix ans, assiste depuis des mois, fascinée, au ballet des Libellules rouges de l’école d’aviation voisine. Un chant affirme « les femmes ne montent pas sur les avions » ? Qu’importe. Keiko sera pilote. En attendant, son cœur bat plus fort quand Koyama, son prince rouge à l’écharpe blanche, l’emmène voir les biplans de près, leurs hélices de bois, leurs ailes de toile peinte, puis lui offre un baptême de l’air improvisé. Mais c’est la guerre et, bientôt, les avions pacifiques sont enrôlés pour partir à l’attaque. Tous les autres, plus solides, ont été abattus. À fréquenter les pilotes, Keiko découvre leur peur, leurs doutes, leur soif de vivre, le fait qu’ils ne sont encore que des enfants dans un monde où les adultes mentent et se trompent systématiquement. Un jour, un peu avant midi, à vingt kilomètres de là, une bombe pas comme les autres tombe sur la ville de Nagasaki.

Retrouvez toutes les nouveautés des éditions Globe sur leur site, Facebook, Twitter et Instagram.

~~

Pour avoir une chance de remporter l’un de ces ouvrages, participez à #VendrediLecture sur TwitterFacebook ou Instagram.

~~

TIRAGE AU SORT DU 21 OCTOBRE 2020

Voici la liste de nos 10 gagnants

Fille, Femme, Autre de Bernardine Evaristo, traduit de l’américain par Françoise Adelstain.
JulieTurcat – TW
m_c_scappa – TW
sacha_stellie – TW
KarineMDonelle – TW
Claire Contois – FB
Les Libellules rouges de Reiko Kruk-Nishioka, traduit de japonais par Patrick Honnoré
OutreLivres – TW
gmraffin – TW
Véronique Marcq – FB
Véronique Orgelot – FB
Aicha_Rani_ – TW

 

Envoyez vos coordonnées postales à cadeaux@vendredilecture.com, en précisant votre pseudo, avant le mardi 27 octobre 2020. Les lots non réclamés seront redistribués le mercredi 28 octobre 2020.

 

Les commentaires sous cet article ne sont pas pris en compte en tant que participation !!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.