Quelles couvertures de livres attirent le plus les lecteurs ?

La couverture d’un livre est le premier outil pour attirer l’œil du lecteur. Que ce soit sur les étals des librairies, ou sur une librairie en ligne, elle doit accrocher le regard et convaincre que ce livre est fait pour celui qui la regarde. Les conseils pour créer une couverture sont nombreux. Les prestataires pour vous accompagner  aussi. Mais qu’est ce qui fait qu’une couverture est choisie ? Quelles sont les bonnes pratiques d’une couverture qui marche ?

Chez Publier son Livre, nous avons réalisé une étude complète sur les couvertures de livres, des 2000 livres les plus vendus en France, par catégories, à un moment donné. Cette étude permet de distinguer les forces que l’on retrouve dans toutes les bonnes couvertures. Voici la synthèse et des extraits de ce que nous avons découvert.

Méthodologie de l’étude : Nous avons analysé 2000 couvertures de livres, parmi les « Top 100 » meilleures ventes de livres en France, sur Amazon, en janvier 2020. Voici ce que nous avons découvert.

On reconnait le genre littéraire très rapidement

Chaque genre littéraire a ses codes graphiques, ses codes de couleur, et son atmosphère. On reconnait le genre immédiatement pour 67 % des couvertures étudiées. À ce titre, n’oublions pas que le livre s’adresse à un lectorat, un type de lecteurs. Il faut donc coller à ses attentes. Le respect de codes du genre est le fait de tous les arts : le cinéma, le théâtre, le spectacle … on respecte toujours les attentes de son auditoire.

On lit les titres et sous-titres au premier coup d’œil

Pour 57% des couvertures étudiées, on lit les titres, sous-titres au premier coup d’œil. La police et la taille rendent le titre très lisible. Pour attirer l’œil, il faut donc écrire gros. Même si votre image est belle, que vous ne souhaitez pas la couper, ou afficher un texte dessus, il faut écrire très gros.

En moyenne 23 caractères du titre et sous-titre sont lisibles immédiatement

En moyenne, les titres et sous-titres de couvertures ont 23,5 caractères. C’est peu, environ quatre ou cinq mots. Faites l’exercice sur vos titres et sous-titres. L’ensemble fait-il moins de 4 mots ?

Le titre est gros et très lisible

Sur une couverture, l’image et le titre sont ce qui doit sauter aux yeux. Assurez-vous que votre titre est lisible, même quand votre couverture est au format miniature  sur les librairies en ligne, ou qu’on l’aperçoit à quelques mètres.

Une police et des couleurs qui ne fatiguent pas les yeux

Choisissez une police qui soit facile à lire, une couleur qui ne fasse pas mal aux yeux, et qui ressorte bien. Oubliez les combinaisons de couleurs qui se marient mal et qui piquent les yeux. Choisissez une couleur de titre qui contraste avec la couleur du fond.

Quelques conseils pour appliquer ces découvertes sur votre couverture

Ne pas sur-charger la couverture

On a parfois tendance à mettre trop d’éléments sur sa couverture. Sous-titres, mentions du genre, nom d’auteur en gros, bonus à télécharger … trop c’est trop. Pensez à votre lecteur et faites simple. Si le regard est brouillé par l’information, l’œil passe à la couverture suivante. Ce n’est pas cela qui manque et le consommateur a l’habitude de zapper. Vous devez éveiller des sentiments positifs chez votre futur lecteur. Laissez de l’espace libre, laissez respirer.

La couverture doit permettre de comprendre votre livre

Étudiez bien les couvertures des autres livres de votre genre littéraire, ou de votre catégorie d’écrits. La couverture de livre doit coller à votre genre littéraire. Vous devrez vous aussi en reprendre les codes. Un livre pratique (non-fiction) est très clair, très lisible. Un thriller plonge dans le noir, les méandres de son action. On ne mélange pas les genres.

Votre couverture de livre doit véhiculer des émotions

Le livre est un divertissement, et le lecteur cherche des émotions. D’après l’étude, une couverture sur deux transmet de réelles émotions, et fait vibrer. Confrontez votre couverture auprès de vos proches et de vos connaissances. Ne leur demandez pas leur avis, mais observez d’abord leur réaction, leur regard. Sont-ils plongés dans l’intrigue ? Ou cherchent-ils à comprendre votre couverture ? Une couverture doit faire marcher l’instinct, et agir sur les émotions.

La liste à vérifier avant de publier sa couverture

Voici la liste des éléments à surveiller lorsque vous concevez une couverture, ou la commandez auprès d’un prestataire :

  • La police du titre et du sous-titre
  • L’image, sa mise en forme, ses modifications
  • Le nombre de caractères présents et lisibles immédiatement
  • La mise en forme et la taille du nom de l’auteur
  • Les émotions transmises
  • La taille du titre sur la hauteur

Souhaitons que ces conseils vous soient utiles, et vous permettent de toucher le cœur (ou la raison) de vos lecteurs. Si vous avez des questions sur les couvertures, si vous souhaitez un avis sur votre couverture, ou sur la publication de votre livre, contactez-nous sur Publier son Livre. Nous échangeons toujours avec plaisir avec les auteurs.

Retrouvez l’intégralité de cette étude ici.

Cet article a été rédigé par Olivier Morel, de Publier son Livre. Retrouvez-le également sur Facebook.
Ceci est un article sponsorisé, rédigé par l’éditeur et accepté par VendrediLecture qui s’engage à en faire la promotion. Si vous êtes intéressé, nous vous invitons à vous rendre sur notre page Partenariats et publicité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.