Partenariat – 2 mars 2017 – éditions Tallandier

Après un détour de 2 semaines en Asie, nous voici de retour en Europe avec les éditions Tallandier qui vous offre 2 exemplaires de quelques unes de leur récentes sorties !

 

 

Les sœurs Brontë de Laura El Makki, un récit sur la destinée de ces jeunes filles qui ont pourtant révolutionné l’histoire littéraire.
Les soeurs Brontë sont un mystère. Isolées du monde, filles d’un pasteur de village, elles ont révolutionné l’histoire littéraire en publiant, sous pseudonymes masculins, des romans brûlants d’amour et de vie comme Jane Eyre et Les Hauts de Hurlevent.
Haworth, 1836. Dans les landes du Yorkshire, Charlotte (20 ans), Emily (18 ans) et Anne (16 ans) écrivent à la lumière de la bougie. Comment ces jeunes femmes de condition modeste, sans relations ni entregent, vont-elles devenir des auteurs qui comptent ? Quel rôle tient leur frère Branwell, artiste raté, dans cette fratrie à la fois soudée et rongée par les non-dits ?
Partie sur les traces des soeurs Brontë, Laura El Makki nous plonge dans leur intimité, leurs alliances, leurs déchirements, et nous raconte le destin de trois femmes aux prises avec l’adversité, qui ont su trouver en elles la force d’exister.

 

 

 

Des Américaines à Paris de Gérard Bonal, en lice pour le prix Femina Essai 2017, un récit qui retrace la vie de femmes Américaines à l’assaut du Paris de la Belle-Époque.
Mary Cassatt, Natalie Barney, Renée Vivien, Winnaretta Singer, Isadora Duncan, Gertrude Stein, Alice Toklas, Romaine Brooks, Edith Wharton, Anne Morgan, les soeurs Klumpke… Le Paris de la Belle Époque vibre sous les assauts de ces Américaines éprises de liberté. Elles sont riches, artistes, philanthropes. Elles peignent, écrivent, dansent, jouent de la musique, tiennent salon, aiment. Paris est une fête pour ces femmes aux moeurs libres qui fuient l’Amérique puritaine.
Le salon de la princesse de Polignac où se retrouve toute l’avant-garde musicale, Fauré, Ravel et Debussy ; l’atelier de la rue de Fleurus où Gertrude Stein arbitre le match Picasso-Matisse ; le temple de l’amitié de Natalie Barney, rue Jacob, où l’on croise Colette, André Gide, Ernest Hemingway, Adrienne Monnier, Jean Cocteau… Autant de lieux qu’elles ont rendus célèbres dans le monde entier grâce à leur énergie et leur talent.

 

 


Wallis la scandaleuse d’Anne Sebba, l’histoire de cette femme qui a fait renoncer Edouard VIII au trône d’Angleterre.
Par quel miracle Bessie Wallis Warfield, jeune américaine roturière née hors mariage et déjà deux fois divorcée, devient-elle la duchesse de Windsor ? Par amour pour elle, Édouard VIII, rencontré en 1931 lors d’une partie de chasse, renonce à son trône de roi d’Angleterre et d’empereur des Indes, créant un véritable cataclysme au sein de l’Empire britannique.
Drôle et intelligente, calculatrice et ambitieuse, soupçonnée d’entretenir des liaisons dangereuses avec le régime nazi, la duchesse de Windsor règne sur la vie parisienne de l’après-guerre pendant plus de trente ans. Avec son style singulier, Wallis la scandaleuse se met au service des plus grandes maisons de luxe – Givenchy, Goyard, Cartier ou Roger Vivier – et devient une icône de la mode et un symbole d’émancipation.
À partir d’archives inédites et après une longue enquête, Anne Sebba retrace la vie de cette femme fascinante, sulfureuse et mystérieuse qui aurait pu devenir reine.

 

 

Merci Paris sous la direction de Gérard Mordillat, 20 écrivains racontent leur amour pour leur quartier.
La ville lumière a été maintes fois célébrée, rêvée, inventée par les poètes. Mais si la capitale compte vingt arrondissements, dans le coeur du Parisien, il n’y en a qu’un : le sien ! Demandez-lui d’où il vient, il vous répondra : « Je suis du XXe », « de la Butte », « de Javel », « de Bastille » ou « des Batignolles ».
Une Franco-Britannique converse avec le Zouave du pont de l’Alma, un écrivain voyageur fait le tour de son pâté de maisons très cosmopolite comme on ferait le tour du monde, un flâneur érudit passe de l’autre côté du mur place Marcel-Aymé pour se fondre dans un Montmartre oublié, une ex-Bretonne perd le nord et se retrouve à l’ouest, tandis qu’un gamin de Paris se souvient de ses glissades sur les pavés de Belleville, qu’un autre revit ses traîneries post-adolescentes de cafés en boîtes de nuit et qu’un Américain débarque à 19 ans, dans un hôtel miteux, avec un seul rêve, écrire.
Vingt romanciers d’aujourd’hui racontent avec coeur, verve, tendresse, humour ou poésie leur « petit coin de Paris » pour notre bonheur de marcher dans leurs pas et de réinventer avec eux, cet éternel rêve de Paris.

 

Retrouvez les éditions Tallandier sur leur site, Facebook et Twitter

 

 

Pour avoir une chance de remporter l’un de ces ouvrages, participez à #VendrediLecture sur TwitterFacebook ou Instagram (LES COMMENTAIRES SOUS CET ARTICLE NE SONT PAS PRIS EN COMPTE !)

Tout est expliqué dans notre F.A.Q

Edit du 6 Mars – les noms des gagnants:

Les sœurs Brontë de Laura El Makki, pour Stéphanie Tertre Ranché et anthof_
Des Américaines à Paris de Gérard Bonal, pour breton_justine et Montse Arias
Wallis la scandaleuse d’Anne Sebba, pour Zellewet et e_melineb
Merci Paris sous la direction de Gérard Mordillat, pour Rodolphe Fontaine et superendogirl

 

Si vous faites partie des gagnants, envoyez un mail à cadeaux@vendredilecture.com avec le pseudonyme sous lequel vous avez été tiré au sort ainsi que vos coordonnées postales, avant mardi 13 Mars 2018 ! Les lots non réclamés seront remis en jeu mercredi 14 Mars. 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.